aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le papier charbon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 le papier charbon le Lun 1 Nov 2010 - 8:46

Bonjour à tous.
Il y a plusieurs moi Lise avait demandé des renseignements à propos du papier charbon, dans le but de faire des tirages avec cette technique et aussi sans doute de pratiquer l'héliogravure.
Elle n'avait reçu aucune réponse et hier je lui ai donné quelques informations à savoir: le site de Bostick&sullivan http://www.bostick-sullivan.com/ qui vend de l'excellent papier charbon avec un mode d'emploi détaillé, ainsi qu'un petit livre très complet sur le sujet.
À noter que ce papier charbon convient pour le tirage photographique classique au charbon mais demande peut être une adaptation pour remplacer les papier Autotypes G35 et G23 qui ne sont plus fabriqués.

Voici la réponse de Lise:

Merci Jean-Claude,
Non, je n'ai pas trouvé de documentation sur le charbon mais je reviens tout juste de Toronto où je suis allée assister à un colloque en estampe organisé par le centre Open Studio. J'ai assisté à un douzaine de conférences et j'y ai suivi 2 workshop dont un avec David Morrish et Marlene Maccullum sur la manière d'imprimer en 4 couleurs prcess en héliogravure ( photogravure en anglais). Ils ont effleurés l'étape de préparation des films et des matrices mais la méthode de repérage fut bien intéressante. Les impressions sont très intéresantes quoique presque trop parfaites à mon humble avis.
Dans le même ordre d'idée, Jennifer Page de Capefear press offre une nouvelle gélatine en remplacement de l'ancienne. M Morrish ne l'a pas essayée car il a une bonne réserve de l'ancienne gélatine.
De plus, j'étais à Toronto pour un échange de création. Six artistes du centre en estampe Engramme de Québec sont jumelés à 6 artistes Torontois afin de travailler en collaboration pour les 40 ans de ces deux centres. C'est vraiment un échange à différents point de vue: langue, languages artistiques, procédés etc... parmi ces artistes il y en a une qui m'a proposée de m'enseigner le cyanotype et le brun Van Dyke. La qualité du charbon m'intéresse car il me semble qu'avec mon travail avec d'anciennes photographies ( époque victorienne) surtout des portraits féminins ainsi que des architectures actuelles et anciennes, ces procédés pourraient compléter mon travail en estampe. Je travaille déjà en photogravure, en eau-forte, un peu en relief et en lithographie sur plaque et pour mes livres d'artiste je suis à apprivoiser la typographie. En fait, le choix du médium dépend de l'effet ou l'ambiance que je désire.
J'étire la réponse car j'apprécie vraiment l'échange. Votre forum est très formateur et intéressant.

Est-ce difficile de fabriquer son papier soi-même ou je devrais plutôt essayer avec un papier charbon du commerce ?

Merci et au plaisir !

Lise de Québec

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: le papier charbon le Mar 2 Nov 2010 - 1:16

bonsoir jean claude, bonsoir cher tous,

voila une nouvelle qu'elle est bonne !

http://www.capefearpress.com/order.html

y'a plus qu'a sortir les $$$

merci à lise et jean claude pour l'info.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

3 Re: le papier charbon le Mar 2 Nov 2010 - 7:08

Bonjour Remi, bonjour à tous
En effet c'est une grande nouvelle, le papier charbon Autotype n'était plus fabriqué mais voila que capeferpress ressuscite ce produit cher aux héliograveurs.
Evidemment il n'est pas donné mais le rouleau complet à 700€ fait 1m,24x20 , de quoi faire quelques images, le papier est vendu aussi 79$ port compris en 0,60mx2,40m.
Qui d'entre nous va faire un essai?
C'est tout de même plus facile que le couchage à la tournette!

Voir le profil de l'utilisateur

4 héliogravure le Mer 3 Nov 2010 - 23:58

Bonjour à tous,
effectivement, c'est une bonne nouvelle de trouver du papier gélatiné sur le marché.
Jennyfer Page m' avait envoyé un mail car elle avait épuisé son stock de son magasin en ligne,
je lui avais indiqué bostick & sullivan.Apparemment,elle a choisi le même papier Phoenix.
En tout cas, elle le vend exactement au même prix au m² que bostik & sullivan.
Environ 57 Euros 60 cm sur 2,44 m
Sinon, on peut aussi essayer de faire son papier gélatiné, mais je rejoins votre avis sur cette réalisation, c'est très difficile.
Ou alors, on peut se passer du papier et insoler la gélatine sans papier.j'ai essayé cette méthode et cela fonctionne aussi bien que le papier G35,voire encore plus fin dans les détails.
Pour la gravure au perchlo, je viens d'essayer la méthode au bain unique et dilution progressive,c'est bien plus pratique que celle des différents bacs,et plus facile pour observer la gravure des demi-tons,dés que j'aurais fait l'aciérage je pourrais poster une image, mais il faut que je refasse ma solution d'acièrage et je dois trouver du chlorure d'ammonium.
Cette fois-ci,ca y est!
alors à bientôt

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

5 Re: le papier charbon le Jeu 4 Nov 2010 - 10:27

voir Coger:
lien:
http://www.emarketlabo.com/provider.php?pitIdProvider=5.php


Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: le papier charbon le Jeu 4 Nov 2010 - 18:41

bonjour a tous

hervé aurais tu l' adresse du site de Jennyfer Page ? jamais entendu parler.

belle prouesse que d'être arrivé a faire une hélio sans papier !!

vive les sans papiers

ton processus est il stable et reconductible ?



Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

7 heliogravure le Jeu 4 Nov 2010 - 23:32

BONJOUR rémi,

Jennyfer Page est la personne qui tient le site capefearpress.com qui vend du puretch et du papier heliogravure g35.
on peut commander en ligne et payer par carte bancaire.il faut compter une petite semaine de délai de livraison.Je lui dèjà commandé deux fois du puretch et une fois du papier G35 sans aucune difficulté particulière.Elle avait un forum pour des explications techniques (en anglais), mais il a été attaqué par des spam et elle a du le fermer.

Le procédé sans papier semble stable et reproductible,puisque le papier ne sert que provisoirement de support à la gélaine dans le G35.j'ai fait plusieurs essais.
Poser la gélatine insolée et réhydratée sur le cuivre pose pas mal de difficultés car la gélatine est très fragile, mais c'est possible et le résultat est le même qu'avec le papier gélatiné.C'était surtout une alternative à la pénurie de papier gélatiné ce qui semble ne plus être le cas pour le moment

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

8 Re: le papier charbon le Ven 5 Nov 2010 - 7:44

Bonjour
J'espère Hervé que tu vas pouvoir te procurer ce chlorure d'ammonium, comme tu le vois, chez Coger tu as le choix de plusieurs qualités et quantités.

La gélatine bichromatée se coulait sur la plaque de cuivre à l'aide d'une tournette, un engin plutôt encombrant. Pour des dimensions réduites on peut utiliser un tourne disque (en 78 tours je crois).
Il y a quand même une différence importante entre le coulage et le transfert de papier: l'image n'est pas inversée évidemment mais surtout le dépouillement laisse la gélatine la moins durcie en surface puisqu'il n'y à pas de retournement.

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: le papier charbon le Ven 5 Nov 2010 - 12:36

bonjour jean claude

je vois que tu as mis la tenue d' hiver

je voudrai pas répondre à la place de hervé mais il me semble que le sens est respecté dans sa méthode,
je viens de vérifier sur son site. je trouve très intéressant sa façon de faire même si je reste réservé sur
quelques points comme la qualité de la gélatine utilisé et le non usage de pigment mais cela reste expérimental
et sans prétention donc applaudissons et encourageons hervé a continuer ses recherches, et remercions le pour
le partage de ses expériences. sa façon d' aborder l'hélio est très personnelle , c'est vrai , et c'est ce qui me plaît dans sa démarche.expérimenter et découvrir des nouveautés font parti des plaisirs de la gravure.
qui n'a jamais était tenté de réinventer les choses ?



Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

10 Re: le papier charbon le Ven 5 Nov 2010 - 13:32


jean claude je te mets en ligne ces deux photos , car il me semble que tu t'intéresses au tournettes Very Happy

pour la petite histoire , on coulait à 40 T M , on étalait entre 60 ET 80 t m et on séchait à 150 t m .

tournette


tournette 2

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

11 Re: le papier charbon le Ven 5 Nov 2010 - 14:15

Merci Rémi pour ces images.
P.B. m'a dit qu'il utilisait sa tournette plutôt que le G35 pour certains travaux délicats...?? sans préciser plus.
Sa tournette devait faire il me semble 1 mètre de diamètre, un truc encombrant et un peu dégoulinant de gélatine durcie.
Ce que j'ignore c'est si l'on doit grainer avant couchage - séchage - insolation - dépouillement . Avec le papier pigmenté il est préférable de grainer après. La gélatine ne souffre pas du tout de la chaleur de la cuisson.
peux tu nous éclairer sur ce point?

Voir le profil de l'utilisateur

12 helio le Ven 5 Nov 2010 - 16:03

Bonjour,
effectivement je n'ai pas utilisé de colorant dans ma gélatine.je suis entrain de faire un essai avec un rouge fuschia.
j'inverse bien mon image en retournant la face exposée de la gélatine sur le cuivre, tout comme avec le papier g35
donc ce n'est pas le coulage direct.
J'ai fait un essai de coulage direct sur le cuivre, mais c'est plus difficile d'obtenir une épaisseur régulière de gélatine sans tournette et il y a le problème des poussières pendant le sêchage de la gélatine qui est très long car on ne peut pas accèreler le sêchage par un ventilo qui apporte plein de poussières.
Dans le coulage direct,la régularité de l'épaisseur de gélatine est primordiale.

Avec l'hélio sans papier,ce paramètre n'a pas d'importance.même si elle faisait 2 mm d'épaisseur à un endroit et 1,5 mm à un autre,ce n'est pas un problème :seule la zone la plus proche du positif est insolée et va adhérer au cuivre et devenir insoluble
En utilisant un film de gélatine coulé sur un plexiglas, la surface qui sera exposéee aux uv est parfaitement plane et sans poussiéres et le problème d'une épaisseur régulière ne se pose plus, là ou elle serait plus épaisse elle sera dissoute par l'eau chaude pendant le développement.
En plus on peut accélerer le sêchage au ventilo, s'il y a des poussières elles iront sur la face non utilisée de la gélatine
Si vous commandez du papier gélatiné chez capefearpress.com, le temps de sensibilisation au bichro est de 60 secondes d'après Jennyfer Page au lieu de 3 minutes

bonne journée

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierheliopse.com

13 Re: le papier charbon le Ven 5 Nov 2010 - 20:20

jean claude , je ne sais pas , la seule fois ou j'ai vu tourner cet engin , c'était y a 25 ANS pour coucher du zinc
lithographique, donc pas grainage .après quand j'étais chez platel on avait déja les plaques toute faites. j'ai essaye avec une petite faite maison y a pas très longtemps mais j'ai vite laissé tombé. ( mais j'ai bien rigolé ..), je préfère pour les clichés typo me servir de l'étuve.pour moi hélio égale papier charbon sur grain d'asphalte, même si j'ai très peu pratiqué le g35.quand je n'ai plus eu de papier allemand dont je me servais c'est claude plaissier qui m'avait dit que chez les gens civilisés on utilisait le g35 il y a quelques année mais déjà je ne faisais plus trop d'hélio.les dernières années j'ai fait un peu de papier charbon maison mais les résultats ont été irréguliés, je pense que j'essaierai un de ces quatre le nouveau phénix , on verra si je me décide, je suis branché sur autre chose en ce moment.

"""Si vous commandez du papier gélatiné chez capefearpress.com, le temps de sensibilisation au bichro est de 60 secondes d'après Jennyfer Page au lieu de 3 minutes""" ( hervé)

voila qui est clair , ce papier n'a rien a voir avec le g35.

Voir le profil de l'utilisateur http://photogravure.eklablog.com/

14 Re: le papier charbon le Sam 6 Nov 2010 - 20:01

Bruno Guary a extrait du bouquin de Martelle Thièle quelques pistes de tournettes " maison "





Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: le papier charbon Aujourd'hui à 22:15

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum