aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

les encres taille douce: grasses, hydrosolubles, à base d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour
Pour ceux qui ne connaissent pas encore à quoi correspondent ces différentes encres, on peut résumer ainsi leurs principales caractéristiques:

1) Les encres grasse traditionnelles sont composées de pigment coloré incorporé dans des huiles le plus souvent de lin, épaissies, plus ou moins siccatives, ces encres sont solubles dans des solvants volatils: essence C, essence de térébenthine, white-spirit ordinaire ou sans odeur mais tout aussi volatil, les produits à faible teneur en hydrocarbures, les solvants non volatils comme les huiles végétales (huiles alimentaires).
C'est à cause de l'utilisation quelquefois imprudente des solvants volatils (absence de ventilation, bac ouverts, chiffons imprégnés à l'air libre dans l'atelier) qu'on les classe comme "toxiques": Exemple Charbonnel, Graphic-chemical etc.

2) les encres grasses lavables au savon et à l'eau comme les précédentes mais émulsionnables, c'est à dire hydrosolubles, elles se décomposet au savon (savon de Marseille) et à l'eau. Elles sont donc classées non-toxiques. Leur avantage est dans leur comportement identique aux encres grasses traditionnelles qui ont fait leurs preuves avec Durer, Rembrandt et tous les autres. Exemple encres Caligo , et plus récemment des encres Charbonnel

3) les encres à base d'eau (ne pas confondre avec les encres à l'eau) composées d'eau, d'huile de soja et de pigments comme l'encre Akua (Akua est un mot polynésien qui n'a rien à voir avec la racine aqua=eau)
Ces encres ont un comportement assez différent des encres précédentes. Elles séchent lentement sur le papier, elles ne sèchent pratiquement pas dans les pots, pas de peau en surface, elles s'essuient très bien sur polymère, à l'impression le papier doit être à peine humide on peut imprimer sur papier sec.
Elles sont plus fluides que les encres grasse, voir un peu "flottardes" par temps chaud, il existe des additifs pour les rendre encore plus liquides ou pour les épaissir. Elles ont évidemment la faveur des promoteurs intégristes de la gravure non toxique.

Voir le profil de l'utilisateur http://aquatinte.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum