aquatinte

Lieu de partage d’informations pour les pratiques nouvelles ou traditionnelles de l’estampe: - taille douce - taille d'épargne - héliogravure - photogravure - photopolymères - lithographie - typographie - phototypie - sérigraphie -


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

impression linogravure sur tissu polyster pour drapeaux

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Laboarnodva

Laboarnodva
Bonjour à tous!
Nous sommes sur un projet dans le cadre de la Semaine du Golfe du Morbihan pour réaliser des pavillons pour des flottilles. Nous imprimons donc en linogravure sur du tissu polyester. Nos essais ont montré que c'était l'encre taille-douce qui résistait le mieux en extérieur -nous avons fait des essais avec l'encre Caligo et autres encres à base d'eau, mais ça ne tient pas. L'encre textile sérigraphie sèche trop vite et ne donne pas de bons résultats non plus-
l'encre taille douce traditionnelle marche très bien, mais par contre, nous constatons que nous n'arrivons pas à obtenir des noirs très noirs. C'est dû au fait que la maille de tissu pavillons est assez large, et aussi au fait que l'encre ne pénètre pas suffisamment dans la maille. De ce fait aussi, le verso du pavillon est assez pâle.
Les résultats étaient meilleurs en rajoutant de l'huile. L'encre plus liquéfiée pénètre mieux dans la maille.
Nous voulons cependant demander aux experts sur ce site s'ils ont d'autres conseils ou d'autres idées pour remédier à ce problème.
La photo est plus noire que le rendu réel.

Merci d'avance !
Sonia

impression linogravure sur tissu polyster pour drapeaux Essai-10

http://soniarenard.com

Admin / jean-claude

Admin / jean-claude
Admin
Bonjour Sonia
Les encres Caligo sont multiples tu ne précises pas de quelle encre il s'agit, taille douce ou relielf (W/B print) ?

Les encres Caligo ne sont pas "à base d'eau" comme par exemple es Akua,  
Les encres taille douce Caligo safe wash sont des encres grasses traditionnelles dont l'huile est dispersée par le savon en une émulsion lavable à l'eau.

Peut être que les motifs gravé en creux et encrés à l'encre taille douce apporteraient beaucoup plus d'encre à l'impression que la fine couche de suerface de tes linos
Tu peux essayer le zinc mordu au mordant de bordeaux et sans danger
ou même tenter une première
en gravant en creux (pas trop profonddément -tes motifs dans le lino et en encrant en taille douce avec essuyage, cela doit convenir pour les traits et pour les a plats croiser des tailles à la gouge triangulaire.

à voir, ce sera en tous cas l'essai sera vite fait

http://aquatinte.forumactif.com

Admin / jean-claude

Admin / jean-claude
Admin
Sylvie a une autre idée certainement meilleure:
préparer le tissus à imprimer avant impression en le trempant dans une solution d'Alun (de potassium) et puis laisser sécher avant impression.
Le bain d'alun se comportera en mordant comme en dominoterie.

http://aquatinte.forumactif.com

Laboarnodva

Laboarnodva
Admin / jean-claude a écrit:Bonjour Sonia
Les encres Caligo sont multiples tu ne précises pas de quelle encre il s'agit, taille douce ou relielf (W/B print) ?

Les encres Caligo ne sont pas "à base d'eau" comme par exemple es Akua,  
Les encres taille douce Caligo safe wash sont des encres grasses traditionnelles dont l'huile est dispersée par le savon en une émulsion lavable à l'eau.

Peut être que les motifs gravé en creux et encrés à l'encre taille douce apporteraient beaucoup plus d'encre à l'impression que la fine couche de suerface de tes linos
Tu peux essayer le zinc mordu au mordant de bordeaux et sans danger
ou même tenter une première
en gravant en creux (pas trop profonddément -tes motifs dans le lino et en encrant en taille douce avec essuyage, cela doit convenir pour les traits et pour les a plats croiser des tailles à la gouge triangulaire.
Merci Jean-Claude et Sylvie pour vos suggestions.
Je parle des Caligo taille-d'épargne. Et oui tu as raison, ce que je voulais dire, c'est qu'elles sont lavables à l'eau. Or elles sont si lavables qu'elles ne tiennent pas face aux intempéries.
Et nous ne voulons pas imprimer en taille-douce, pour des questions de quantité, - nous en avons 350 à imprimer - de temps et de moyens. L'idéal aurait été la sérigraphie mais nous ne disposons pas de ce genre de technique.
Pour les bains d'alun, ça me paraît compliqué pour les mêmes raisons.
- Sonia

http://soniarenard.com

Admin / jean-claude

Admin / jean-claude
Admin
Sonia les bains d'alun ne me semblent pas compliqués
tu trempe tes tissus dns une bassine avec lalun pendant 10 minutes et tu les accroches sur un fil à linge pour qu'il sechent.
Tu peu en faire ainsi un bon paquet, la seule difficulté c'est le fil de longueur suffisnte, dsans la cour par exemple.

http://aquatinte.forumactif.com

Jean

Jean
Bonjour Sonia,
Voilà ce que je connais en sérigraphie (à la maison) pas kitchen mais presque
http://chezcochenet.fr/tech_tuto.html
Ca permet de "peindre" à l'acrylique
Bon courage
Jean

Admin / jean-claude

Admin / jean-claude
Admin
Bonjour Jean
Amusant c'est à la sérigraphie que je pensais il y a quelques minutes.

Cela dit Sonia, tu as accepté un (pas) drôle de travail avec ces 350 tirages, mais tu as certainement tes raisons.
N'importe quelle officine de service bureau te fais cela en un quart d'heure tout compris pour trois fois rien, peut être moins que les frais de tout tes essais.
Le seul bénéfice c'est d'acquérir le savoir faire...
Bon courage !

http://aquatinte.forumactif.com

pierre

pierre
Admin
Bonjour Sonia et Xavier,
Je ne suis pas convaincu par l'alun comme mordant sur un polyester synthétique.
Il existe des apprêts ou des "primer" pour faciliter l'accroche des encres pour impression numérique, utilisables dans ton cas ? Je vais essayer de demander à mon reprographie qui en utilise.
Déjà se faire fournir un support drapeau adapté à l'impression numérique ? donc à accrocher des encres pourrait être une aide.
L'atelier a peint du drapeau il y a fort longtemps, avec de la peinture vinylique extérieure. Grosse quantité pour boucher les pores et être visible sur l'autre face.
Une personne au moins devrait pouvoir vous renseigner, mais le fera-t-il facilement ? C'est Michel Gressier qui réalisait de grands drapeaux oriflammes pour le pont de Tours. Mais acceptera-t-il de confier ses résultats ?
Je pense qu'il en a peint avant de faire des réalisation en impression numérique.
Sinon, j'aurai commencé comme toi avec des encres sérigraphiques avant de tester des vinyles ou acryliques et les utiliser avec un retardeur pour faciliter l'utilisation en gravure.
Sinon, et cela nous retire de l'impression, le pochoir avec les bombes "tout temps" avec accroches renforcées. Autre avantage, le pochoir à l'envers permet de mettre une couche des 2 côtés.
Et bon courage, particulièrement pour l'impression de vos grands formats, vu le mal que j'ai eu sur votre presse pour mon petit 60 x 60 cm…
Peut-être des réponses sur https://textileaddict.me/ennoblissement/
Michel Gressier : https://www.envergure.com et https://www.le-ciel-pour-cimaise.com/index.html
Adresse : 48 Avenue André Maginot, 37100 Tours
Téléphone : 02 47 51 75 07

http://sites.google.com/site/grifeblois/

Admin / jean-claude

Admin / jean-claude
Admin
Bonsoir
En effet Pierre, merci pour ta remarque, il s'agit de tissus synthétique j'avais lu trop vite. Il est probable que l'alun n'aura pas l'effet escompté.
Un essai serait quand même utile pour confirmation, il y a une grande diversité de fibres synthétiques.

http://aquatinte.forumactif.com

Laboarnodva

Laboarnodva
Merci Pierre pour les liens, surtout le site concernant le tissu est très intéressant. Nous avons finalement opté pour l'encre taille-douce. Elle a séché en effet plus vite au soleil (merci Jean-Claude).
Nous allons faire une action impression sur le week-end du JEMA les 6 et 7 avril (Vous êtes les bienvenus :-)
En séchant les drapeaux sont plus beaux et nous sommes satisfaits.

Sonia

http://soniarenard.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum